Les bienfaits potentiels de la résine de chanvre

Le cannabidiol ou CBD contenu dans la résine du chanvre suscite un intérêt croissant. Il aurait effectivement de nombreux bienfaits. Plusieurs études révèlent le potentiel de ce composé non psychotrope au niveau de l’anxiété, de la douleur ou de certaines pathologies.

Qu’est-ce que la résine de chanvre ?

La résine de chanvre, aussi appelée CBD, est extraite de la plante de chanvre (Cannabis sativa). Il constitue l’un des nombreux composés présents naturellement dans cette plante. Elle est cultivée depuis des millénaires pour ses fibres textiles.

A voir aussi : Les bienfaits méconnus de l'harpagophytum bio pour votre santé

Contrairement au tétrahydrocannabinol (THC), le CBD ne présente pas d’effet psychotrope. Il n’a aucune influence sur la conscience ou le comportement. Ce cannabinoïde est doté de nombreuses propriétés potentiellement bénéfiques pour la santé et le bien-être selon des recherches scientifiques. Il agirait, notamment, en interagissant avec le système endocannabinoïde. Il s’agit d’un réseau complexe de neurotransmetteurs présent dans l’organisme. Il est impliqué dans diverses fonctions physiologiques telles que : 

  • le sommeil ; 
  • l’appétit ; 
  • la douleur ; 
  • le stress.

Des études tendent à montrer que le CBD pourrait exercer des effets anti-inflammatoires, antioxydants et anxiolytiques. Il aurait également des propriétés relaxants musculaires ou encore neuroprotecteurs. Il est donc important de bien choisir sa résine de CBD.

A lire également : Les vertus de l’huile d’onagre

Utilisations et bénéfices potentiels de la résine CBD

La résine CBD est utilisée de diverses façons comme complément alimentaire, avec des applications potentielles dans plusieurs domaines.

La gestion du stress et de l’anxiété 

Le CBD interagit avec les récepteurs CB1 et CB2 liés à la régulation des émotions et de l’humeur. Il contribuerait à réduire l’activité du système limbique, une région cérébrale impliquée dans la gestion du stress et des émotions. Des recherches menées sur des souris et des rats ont mis en évidence le potentiel anxiolytique du CBD. Les animaux traités présentaient moins de signes d’anxiété. 

Chez l’humain, plusieurs études observationnelles et cliniques de petite taille suggèrent que le CBD pourrait également exercer un effet anti-panique. Il réduirait l’anxiété liée aux activités ou aux prises de parole réalisées en public. Ces résultats doivent encore être confirmés par de plus larges essais cliniques.

La douleur 

Les propriétés anti-inflammatoires du CBD s’expliquent par son interaction avec différentes cytokines pro-inflammatoires impliquées dans la transmission et l’amplification du signal douloureux. De nombreuses études scientifiques se sont intéressées aux potentiels effets analgésiques et anti-inflammatoires du cannabidiol (CBD). Il pourrait moduler la perception de la douleur de manière indirecte. Des travaux menés sur des rongeurs montrent qu’il réduit l’inflammation. Il diminue aussi l’hypersensibilité liée à diverses formes de douleurs chroniques et neuropathiques.

Chez l’humain, des essais cliniques de petite taille suggèrent que le CBD administré par voie orale ou cutanée atténue efficacement la douleur liée à des pathologies. Cela concerne, entre autres, la sclérose en plaques, l’arthrite ou les brûlures cutanées. Dans le cadre du traitement de la douleur cancéreuse ou de l’arthrite, le CBD semble être mieux toléré que certains analgésiques classiques.

Différents troubles 

En ce qui concerne l’acné, des études in vitro et sur des cobayes ont montré que le CBD a des propriétés anti-inflammatoires et antibactériennes. Il pourrait être efficace dans la réduction des lésions. Des essais cliniques sont nécessaires pour confirmer ces résultats chez l’humain.

Concernant l’épilepsie, le CBD s’est révélé être un traitement sûr et efficace pour réduire la fréquence et la sévérité des crises. Les essais ont été réalisés sur des enfants atteints de deux formes sévères d’épilepsie. Un médicament à base de CBD a d’ailleurs été approuvé par la FDA pour certaines formes d’épilepsie.

Des essais préliminaires rapportent que le CBD pourrait améliorer la qualité du sommeil des individus souffrant d’insomnie ou de troubles du sommeil liés à l’anxiété. Il semblerait qu’il favorise la relaxation physique et mentale, notamment grâce à ses propriétés anxiolytiques.

Bien-être général 

Le cannabidiol (CBD) pourrait avoir des effets positifs sur le bien-être général selon des études préliminaires. Avec ses propriétés anxiolytiques et relaxantes, il favoriserait la détente physique et mentale. En interagissant avec les récepteurs CB1 du cerveau, il contribuerait à diminuer le niveau de stress et d’anxiété. 

Cet effet relaxant pourrait se répercuter sur la qualité du sommeil. En effet, le CBD semble améliorer plusieurs paramètres du sommeil comme la latence d’endormissement, la durée du sommeil et sa profondeur chez des individus souffrant d’insomnie légère. La relaxation induite par le CBD contribuerait également à soulager certains petits maux du quotidien tels que les tensions musculaires et les douleurs menstruelles.

Bien que prometteurs, les bienfaits de la résine CBD nécessitent davantage d’études cliniques rigoureuses. Néanmoins, il s’agit d’une solution naturelle potentielle pour la santé et le bien-être, à condition d’en faire un usage responsable et éclairé. Un complément à base de résine CBD pure et de qualité pourrait s’avérer bénéfique pour certains problèmes spécifiques, sur recommandation d’un professionnel de santé.

Previous post Médecine esthétique : une pratique fortement prisée à Rennes !
Next post À quel moment faut-il consulter un podologue ?