Conseils pour booster sa concentration : améliorer son alimentation

De nos jours, il est particulièrement difficile de se concentrer. Messagerie vocale, notifications, interruptions de collègues et toutes sortes de distractions. Sans oublier la tendance à papillonner, au profit du manque d’entraînement pour vous aider à rester concentré. Voici quelques bonnes habitudes alimentaires et exercices pour retrouver ou améliorer votre concentration.

Astuces pour bien se concentrer au quotidien : améliorer son alimentation 

La concentration est l’un des principaux moteurs de l’excellence. Avec des techniques pour éviter de vous relâcher, vous pouvez continuer à faire preuve de diligence. Il existe plusieurs façons efficaces et simples de démarrer ce cycle dans la journée. À commencer par améliorer son alimentation, en prenant des compléments alimentaires, ces derniers fournissent des nutriments importants au cerveau. Ils soutiennent les fonctions cognitives. De même, ils allouent des composants importants essentiels au cerveau, à savoir : 

Sujet a lire : Allergies alimentaires : comment les maîtriser chez les enfants ?

  • les oméga-3 
  • les vitamines B 
  • les antioxydants
  • les acides aminés comme la tyrosine. 

Autres aliments essentiels

De même, une alimentation équilibrée, riche en légumes, fruits, protéines maigres et grains entiers, est cruciale à la santé globale du cerveau. De plus, une activité physique régulière, et une gestion du stress sont aussi des éléments importants à considérer pour le maintien d’une meilleure concentration.

L’excès de glucides, de calories et de mauvaises graisses affectent l’énergie et le bon fonctionnement cérébral. D’un autre côté, les protéines et les vitamines améliorent les performances cognitives. Un petit-déjeuner copieux diminue les pertes de concentration. Il n’y a en fait aucun secret. Boire un verre d’eau au minimum toutes les deux heures est aussi une bonne source pour le boost de la concentration.

A lire aussi : Pourquoi souscrire à une assurance des loisirs ?

Respecter votre chronobiologie 

On confond souvent efficacité chronobiologique et efficacité sociale. Cette dernière vous permet de manger un sandwich le midi ou de travailler le soir après le retour de la plupart de vos collègues : calme et tranquillité assurée. Toutefois, vous serez encore plus performant si vous vous isolez des sollicitations extérieures lors des performances physiologiques maximales. Des idées claires, un haut niveau de créativité et une concentration optimale sont garantis, surtout pendant les heures de pointe du matin.

En milieu d’après-midi, vos capacités analytiques et créatives reviennent, mais votre concentration est nettement inférieure à celle du matin. En d’autres termes, vous devez prévoir une capacité de courte attention, particulièrement si vous devez travailler seul.

Évidemment, un sommeil de qualité la nuit et de courtes siestes en début d’après-midi favorisent la concentration lors des performances chronobiologiques maximales. De même, il est important d’améliorer son alimentation en consommant du fer comme :

  • les viandes rouges
  • les abats
  • les mollusques
  • les légumes verts
  • les légumineuses
  • les pains et les céréales complètes
  • le quinoa
  • les graines de citrouille.

En fait, le travail du fer consiste à transporter l’oxygène jusqu’au cerveau. Cela contribue à la production de dopamine et de sérotonine. La sérotonine régule l’appétit, le sommeil et l’humeur. Quant à la dopamine, elle influence : le contrôle moteur, l’organisation et l’attention. 

Faire des exercices ludiques

Améliorer son alimentation joue un rôle important dans le maintien, voire le renforcement, de ces fonctions. Ainsi, choisissez une collation légère pour le déjeuner. Vous devez inclure au moins une portion de viande ou de substitut de viande, mais pas plus de deux portions de pain et de céréales. De plus, les antioxydants présents dans les fruits et légumes auraient également un effet positif sur le cerveau. Le fruit le plus riche en antioxydants est le bleuet, suivi des canneberges, des mûres, des framboises et des fraises. Après une bonne alimentation, musclez votre densité de concentration en vous focalisant sur une chose.

Appliquez votre attention sur une seule chose

Des activités telles que le yoga, la sophrologie et la pleine conscience peuvent la développer de manière significative. De plus, il existe des exercices amusants et faciles à faire qui ont un effet positif sur votre concentration. Par exemple, contemplez le sujet durant une minute : sa forme, sa texture et sa couleur. Une fois qu’une autre pensée arrive, revenez à nouveau vers l’objet. Bien entendu, vous pouvez changer d’objet tous les jours. Puis concentrez-vous sur votre respiration pendant une dizaine de cycles d’inspiration et d’expiration. Abandonnez les pensées parasites puis revenez à la respiration et à la circulation de l’air.

Previous post Gélules de chanvre : mythes et réalités sur leur sécurité et effets secondaires
Next post Comment fonctionne les produits à base de chanvre sur l’organisme ?