Cannabinoïdes : quelle est la différence entre le THC et le CBD ?

Les composés tétrahydrocannabinol (THC) et cannabidiol (CBD) ne sont pas les seuls composés présents dans la plante de chanvre (Cannabis sativa). Mais ce sont les composés qui font le plus souvent l’objet de discussions dans la recherche et la médecine. Lorsqu’ils sont consommés, différentes interactions peuvent se produire et influencer certaines parties de la physiologie humaine. C’est pourquoi les produits à base de cannabinoïdes, comme l’huile de CBD, sont très demandés. Il existe des différences essentielles entre les deux cannabinoïdes, que cet article explique plus en détail.

Que sont le tétrahydrocannabinol (THC) et le Cannabidiol (CBD) ?

Le tétrahydrocannabinol (THC) est le composé le plus important dans la plante de cannabis. Le THC est toutefois moins connu pour sa forte concentration dans la plante que pour ses effets secondaires psychoactifs. Alors que d’autres cannabinoïdes, dont le CBD, peuvent avoir un effet sur le bien-être sans effets secondaires notables, le THC interagit avec différentes régions du cerveau et procure la sensation de défonce bien connue. Cela modifie temporairement la façon dont une personne ressent et pense. Sur le site https://www.santeplusmag.com/cbd-et-thc-quelle-difference-addiction-000000520/ découvrez davantage les différences entre ces deux cannabinoïdes.

Le cannabidiol (CBD) est le deuxième composé le plus répandu dans la plante de chanvre après le THC, mais il n’en est pas moins efficace. Le CBD dispose de capacités particulières que le cannabinoïde THC n’a pas. Contrairement au THC, il n’est pas psychotrope. Il ne provoque pas de sensation d’euphorie. Le CBD soutient certains processus biologiques et aurait une influence positive sur le bien-être.

Différences entre le mode d’action du THC et celui du CBD

Le THC agit d’une manière simple. Le cannabinoïde se lie directement aux récepteurs du système digestif et du cerveau. Cela provoque les effets secondaires psychoactifs connus, comme : un état mental altéré, un temps de réaction ralenti, une coordination altérée et une augmentation de l’appétit.

De nombreux cannabinoïdes influencent certains récepteurs que l’on trouve dans tout le corps. Ceux-ci interagissent avec un cannabinoïde lorsqu’ils le reconnaissent. En conséquence, une réaction biologique est déclenchée. L’intensité dépend du cannabinoïde ainsi que du type de récepteur et de sa position. Le mode d’action du CBD est toutefois différent.

Si l’on consomme par exemple des gouttes de CBD, celles-ci agissent en arrière-plan. Le réseau complet de récepteurs est renforcé. Cela signifie que le CBD renforce le bien-être en général. En lien avec cela, il aurait le potentiel d’améliorer le sommeil, l’humeur, la réaction immunitaire et l’appétit. Les effets possibles montrent clairement à quel point les deux cannabinoïdes sont différents, bien qu’ils proviennent du même genre de plantes.

Outre les différences mentionnées, il existe également une nette différence entre le THC et le CBD en termes de légalité. Le THC n’est toujours pas accepté, alors que le CBD l’est. Pour qu’un produit CBD soit reconnu comme légal, le taux de THC doit être inférieur à la limite légale. Celle-ci se situe entre 0,2 et 0,3 pour cent.

La consommation de tétrahydrocannabinol n’est généralement pas légale. En revanche, la consommation de CBD est légale. Toutefois, la réglementation peut varier d’une région à l’autre. Il est donc conseillé de se renseigner sur la législation en vigueur dans sa propre région afin d’éviter toute difficulté.

Previous post Comment garder une peau élastique et éviter les vergetures pendant la grossesse ?
Next post Comment choisir son site où acheter du CBD ?